Le 1er arrondissement de Paris : Un aimant à investisseurs

Les prix augmentent à Paris

Pour de nombreux Français de l’étranger, le 1er arrondissement constitue un investissement de choix afin de rentabiliser leur patrimoine et conserver un pied-à-terre dans l’hexagone. C’est l’une des raisons pour lesquelles ces quartiers sont aujourd’hui un terrain d’investissement dynamique, et ce malgré les répercussions de la crise sanitaire.

1er arrondissement : premier investissement ?

Une importante moitié de l’arrondissement est consacrée aux institutions publiques, la Banque de France et la Cour des comptes, notamment. Dans ces secteurs, le mouvement immobilier y est rare. C’est pourquoi les prix s’envolent du fait de la demande qui dépasse largement l’offre immobilière locale.

Le quartier de Palais Royal accuse ainsi une hausse de 23 % et celui de la place Vendôme 13 % sur trois années. Le prix du mètre carré se hisse à 14 000 € en moyenne aux alentours du Louvre.

Si le 1er arrondissement était avant la pandémie en partie investie par des Russes ou des Italiens aux moyens importants, ce sont dorénavant les Français de l’étranger qui prennent lieu comme résidence secondaire ou principale. Cette idée peut également germer dans l’esprit des acheteurs souhaitant rentabiliser leur bien en profitant des importantes possibilités de retours de l’arrondissement.

Une rentabilité rapide grâce aux taux de crédit faibles

C’est pour ces raisons que l’investissement et la location de biens dans le 1er arrondissement constituent une sage décision et un projet qui peut rapporter gros. Surtout dans un contexte où les taux du crédit immobilier restent à des niveaux très bas. Le positif sur investissement n’en sera donc que plus rapide.

Vue sur les Tuileries, accès simple et rapide aux autres lieux de la capitale, le 1er arrondissement présente une situation idéale et enviée pour résidence touristique comme pour y habiter au quotidien.

Faire de son lieu de vie le premier arrondissement donne également accès au centre de transit le plus important d’Europe, avec la proximité de Châtelet-les-Halles. L’ouverture récente de la nouvelle Samaritaine a aussi eu un effet positif sur les valorisations des biens du quartier, le rendant encore plus attractif à une clientèle touristique.

Cette clientèle, particulièrement friande des locations Airbnb, fera probablement les beaux jours de certaines locations, à condition d’une amélioration des conditions de voyage durant les prochains mois. En parallèle, la location par des applications de location courte durée est réglementée par la ville de Paris, il convient donc de se renseigner au préalable.

1 Sep 2021

Ils nous ont fait confiance