La France, un marché surévalué ?

Selon le magazine The Economist, les marchés immobiliers les plus surévalués dans le monde sont l’Australie (de 56,4 %), Hongkong (de 53,7 %), et… la France (de 48 %) ! L’hexagone fait aussi partie du triste palmarès des hausses à trois chiffres des prix sur la période 1997 et 2011 avec + 152 %, devancé par l’Australie (+ 215 %), le Royaume-Uni (+ 178 %), la Suède (+ 175 %), la Belgique (+ 164 %) et l’Espagne (+ 157 %).

10 Mai 2011

Ils nous ont fait confiance