• Simulation en
    moins de 3 min
    Vous avez besoin d'un prêt immobiler
    au meilleur taux ?
    Offre 100% personnalisée Offre 100%
    personnalisée
    Réponse rapide en 24h Réponse rapide
    en 24h
     
    Meilleurs taux* Meilleurs
    taux*
    Plus de 100 banques partenaires Plus de 100 banques
    partenaires
    *Voir conditions auprès de nos conseillers

L’assurance emprunteur plus chère en 2019 ?

26 Sept. 2018
L’assurance emprunteur plus chère en 2019 ?
Les ménages souhaitant acheter leur logement risquent d'avoir à payer un peu plus cher leur assurance de prêt à partir de l'année prochaine. Explications.

Selon les plans de Bercy, la fiscalité de l'assurance-emprunteur devrait être alourdie en 2019. La taxe spéciale sur les conventions d'assurance, qui s'appliquait à une partie seulement de la prime d'assurance, sera étendue à l'ensemble des garanties dès le 1er janvier 2019.

Taxe de 9% élargie

Il existe aujourd'hui une taxe spéciale sur les conventions d'assurances (TSCA) de 9 %, mais elle s'applique seulement sur une partie de la prime, celle qui permet d'être remboursée en cas d'incapacité de travail, de perte d'emploi ou d'invalidité. Dès 2019, la totalité de la prime (y compris la partie couvrant le décès) sera concernée.

Cet alourdissement de la fiscalité s'appliquerait aux seuls nouveaux contrats. "Il s'agit d'une mesure de cohérence", qui permettra une "uniformité du mode de taxation" de l'assurance-emprunteur, a expliqué Bercy à l'AFP. Cette mesure devrait rapporter près de 100 millions d'euros aux finances publiques l'an prochain, a-t-on précisé, 180 millions d'euros en 2020 et 500 millions d'euros en rythme de croisière, une fois que les contrats auront été renouvelés. L'objectif est de compenser en partie la réforme du financement d'Action Logement (qui gère la participation des employeurs à la construction de logements) contenue dans la loi Pacte, qui doit coûter 300 millions d'euros par an.

2 à 3 euros en plus chaque mois en moyenne

L'augmentation de la taxe, collectée par les assureurs, risque d'être directement répercutée sur les emprunteurs. Selon le journal Les Échos, cette mesure pourrait entraîner un surcoût de deux à trois euros par mois pour les emprunteurs ayant souscrit un contrat d'assurance moyen. Soit, pour un crédit courant sur 20 ans, un surcoût total de 480 à 720 euros sur l'ensemble de la durée du prêt.

Cette augmentation potentielle des prix pourrait aussi dissuader les assurés actuels de renégocier leur contrat dans l'idée de faire des économies en faisant jouer la concurrence. De l'intérêt à faire appel à un expert du courtage en assurance tel qu'acecredit.fr pour s'assurer de la bonne adéquation entre le coût et la couverture de son assurance emprunteur. 

Alexandre Lefrançois
Directeur de l'animation du réseau franchisé
Alexandre LEFRANCOIS , a toujours évolué dans l'univers de la finance et du crédit immobilier (HSBC,UCB et GE MONEY BANK en tant que responsable de secteur sur le Val d'Oise). 2014, il décide de rejoindre le Groupe ACECREDIT d'abord comme Animateur de réseau puis aujourd'hui en tant que Directeur de l'animation du réseau franchisé afin de piloter son expansion et la croissance du chiffre d'affaires.