L’ancien repart à la hausse

Selon le bilan annuel publié par la Fédération nationale des agents immobiliers (Fnaim),
après une hausse moyenne de 1,5 % en 2010 dans l’Hexagone – et de 15,7 %
à Paris, le prix des logements anciens devrait progresser de l’ordre de
3 à 6 % en 2011.

Côté transaction, après une baisse de 4,9 % en 2010, la Fnaim
table sur une reprise des transactions dans l’ancien, tirées par une
demande qui reste forte, des taux d’intérêts historiquement bas et
l’élargissement du nouveau Prêt à taux zéro (le PTZ +) à tous les
emprunteurs, sans condition de ressources.

10 Mai 2011

Ils nous ont fait confiance