Investissement locatif : comment éviter les loyers impayés ?

Investisseurs, voici comment éviter les loyers impayés

En France, le taux de loyers impayés est estimé à environ 2 %. Bien que ce phénomène demeure minoritaire, il peut entraîner d’importantes difficultés pour les bailleurs. Pour s’en prémunir, il existe des garanties.

La garantie Visale

Il s’agit d’une garantie loyers impayés mise gratuitement à disposition des bailleurs. Et pour cause, celle-ci a été mise en place par la Loi Alur (Accès au Logement et Urbanisme Rénové) qui avait notamment pour objectif de rétablir un équilibre entre tous les acteurs du marché immobilier.

La garantie Visale est ouverte aux bailleurs louant à des jeunes de moins de 30 ans ou plus (à condition que les personnes de plus de trente ans soient salariées) et qui respectent les plafonds de loyers propres au territoire immobilier.

Par exemple, à Paris, le plafond atteint 1 500 €, alors qu’il est de 1 300 € en région.

Très pratique en début de bail, la garantie Visale permet de couvrir les loyers impayés durant les trois premières années du contrat de location.

La garantie physique

Le bailleur peut également demander une garantie physique, c’est-à-dire le fait qu’une personne physique ou morale se porte garant du locataire en cas de loyer impayé.
Par exemple, au moment de louer un appartement, un étudiant peut indiquer, dans son dossier de location, que son père, sa mère, ou un tiers se porte garant.

Une entreprise ou une institution peut également faire figure de garant, bien que cela soit assez rare.

À noter qu’une garantie physique comporte des risques. En cas de loyer impayé, le locataire fait appel à son garant, qui peut à ce moment-là ne pas être solvable. Dans cette situation, il peut y avoir conflit entre les deux parties étant donné que ni le locataire ni le garant ne sont en mesure de régler le loyer au propriétaire.

Pour se prémunir contre les loyers impayés, le bailleur doit vérifier la solidité du profil du garant. Il est notamment préférable que ce dernier soit en CDI confirmé, en France, et qu’il gagne jusqu’à quatre fois le montant du loyer.

Les garanties privées contre les loyers impayés

Dans le cas de loyers impayés, d’autres solutions s’offrent aux bailleurs : les garanties privées. Celles-ci sont généralement plus intéressantes à long terme, à condition de sélectionner la meilleure d’entre elles.

Ces garanties privées contre les loyers impayés peuvent couvrir soit une certaine période donnée, soit une somme allant généralement jusqu’à 90 000 €.

En cas de projet d’investissement locatif, tout emprunteur peut actuellement bénéficier de taux immobiliers très avantageux. En effet, la période est propice à la concrétisation d’un projet. Il est possible d’obtenir un crédit immobilier à partir de 0,60% sur 15 ans et 0,70% sur 20 ans.

26 Nov 2021

Ils nous ont fait confiance