Immobilier : les acquéreurs 2014 prennent leur temps pour chercher et trouver…

Selon une étude « baromètre » effectuée par une grande enseigne nationale de transactions immobilières, ni la remontée des taux d’emprunt, ni la hausse des prix de l’immobilier n’est aujourd’hui d’actualité. Ce constat explique bien entendu que les candidats à l’accession d’un bien immobilier prennent tout leur temps pour effectuer leur recherche et trouver le bien qui leur convient.

En effet, alors que l’on avait pu constater une progression sensible des transactions en avril dernier, le nombre de postulants à l’accession d’un bien immobilier est passé de 3 millions à 2,5 en octobre 2014. En revanche, si l’on en croit l’étude, les candidats à l’accession immobilière sont 69 % à considérer que c’est le moment d’acheter contre seulement 9 % qui émettent des réserves …

78 % des personnes interrogées pensent avoir adopté une méthode de recherche du bien qu’elles souhaiteraient trouver, pragmatique et organisée. Dans le même temps, 67 % affirment pouvoir se décider au coup de cœur et ne sont pas prêtes à faire des concessions. Manifestement, les personnes rencontrent des difficultés à trouver des biens qui répondent à leurs attentes, 38 % des futurs acquéreurs doutent en effet quant à l’aboutissement de leur projet à court terme.


Les taux d’intérêt se stabilisant à un faible niveau
sont perçus comme un élément très attractif par 75 % des ménages souhaitant acquérir un bien immobilier dans les 12 mois à venir.

Enfin, selon cette étude « baromètre », les acquéreurs de biens immobiliers interrogés apprécient l’assouplissement des critères et conditions d’accès au crédit immobilier. Ils étaient en avril 2014 52 % à ressentir des craintes quant à l’obtention d’un crédit financeur de leur projet. En novembre, ils ne sont plus que 42.

27 Nov 2014

Ils nous ont fait confiance