Etre propriétaire : le rêve d’une vie !

La lune de miel entre les Français et l’immobilier est loin d’être terminée. Une étude réalisée en juillet dernier par Harris Interactive pour les Notaires de France montre que l’achat immobilier est pour plus de 70 % des Français l’objectif d’une vie : 43% jugent même que l’on n’a pas vraiment réussi sa vie si l’on n’obtient pas ce statut.

C’est un temps-fort de l’existence qui est également un moment logique de questionnement : a-t-on fait le bon choix ? Est-ce le bon moment ? Le risque pris n’est-il pas trop grand ? Malgré tout, 87% des Français considèrent l’acquisition tout à la fois comme un « moment enthousiasmant, un bon investissement et un facteur de réassurance« , même si pour 57 % des Français, l’achat immobilier reste aussi une source d’angoisse.

Ne plus dépenser en pure perte

« C’est avant pour des raisons financières, c’est-à-dire pour ne plus payer de loyer et pour faire un investissement, qu’on veut devenir propriétaire« , explicite Delphine Martelli-Banegas, directrice du département corporate chez Harris Interactive. Au sein d’un pays qui compte un peu plus de 60% de propriétaires selon l’INSEE, les trois quarts des personnes interrogées estiment ainsi qu’être locataire revient à « jeter l’argent par les fenêtres. » De la même façon, 72% des sondés estiment qu’il faut absolument être propriétaire avant la retraite, afin d’assurer leurs vieux jours. Et pour certains, c’est le sentiment d’indépendance et la volonté de pouvoir aménager comme l’on souhaite son logement (34 %) qui va primer.

Pour 59 % des locataires, qui avouent également subir le fait de louer, c’est principalement le manque de moyens financiers qui les empêchent d’accéder à la propriété, loin devant une situation de location satisfaisante (25 %) et un manque de stabilité de sa situation personnelle et/ou professionnelle (23 %).

Premier achat à 32 ans

Les notaires constatent aussi que les propriétaires réalisent leur premier achat immobilier de plus en plus jeune. S’il y a encore quelques années, l’âge moyen pour un premier achat se situait autour de 37 ans, il est de 32 ans aujourd’hui. 71 % des personnes interrogés déclarent avoir acquis leur résidence principale entre 25 et 40 ans, avec un pic d’acquisition qui se situe entre 25 et 30 ans (41%).

Un logement qui ne restera pas nécessairement la résidence principale des acquéreurs ad vitam æternam. Plus d’un Français sur quatre souhaite changer de logement d’ici 5 ans avec pour principal objectif : améliorer son cadre et sa qualité de vie (taille du logement et proximité de la nature). 96 % des personnes interrogées indiquent avoir déjà changé au moins une fois au cours de leur vie de logement avec une moyenne de cinq changements tout au long de leur existence.

3 Oct 2019

Ils nous ont fait confiance