Devenir propriétaire : des aides financières peu connues…

Pour financer votre acquisition, vous avez bien sûr pensé au prêt à taux zéro (PTZ+), ou encore au Plan épargne logement (PEL). Si ces aides bien connues ne suffisent pas, persistez dans votre projet car il en existe d’autres !

 

A commencer par celles, parfois substantielles, fournies par les collectivités territoriales – commune, département, région. Paris, Toulouse, Caen, Rennes… De nombreuses villes proposent des prêts à taux zéro, cumulables avec les prêts nationaux, pour des montants variables. La ville de Bordeaux accorde même une subvention de 3 000 à 6 000 euros aux primo-accédants, intitulée Passeport premier logement.

 

Pensez également à interroger votre employeur, s’il s’agit d’une entreprise de plus de 10 salariés. L’ancien 1% logement, désormais remplacé par le prêt action logement, peut financer jusqu’à 30 % du coût total de votre acquisition, à un taux plancher de 1,25 % (au 1er janvier 2014). D’ailleurs, vous pourrez profiter de votre acquisition pour débloquer votre participation aux résultats de l’entreprise. Une somme qui viendra s’ajouter utilement à votre apport personnel.

 

Si tout cela ne suffit pas, il vous reste une carte maîtresse à laquelle on ne pense pas souvent : la famille ! Dans ce cas, il faudra respecter un certain formalisme pour bien préciser les conditions du prêt : si un taux est appliqué, ce qui n’est pas obligatoire, il doit dans tous les cas être inférieur au taux d’usure, les modalités des remboursements peuvent s’étaler dans le temps, en plusieurs fois ou en un seul versement, etc. Quelles que soient les conditions décidées entre vous et votre famille, nous vous conseillons de passer devant un notaire afin de préserver la sérénité au sein de votre famille !

 

Pour faire le point sur les aides financières auxquelles vous avez droit, n’hésitez plus, contactez l’agence ACE Crédit la plus proche de chez vous !

22 Mai 2014

Ils nous ont fait confiance