Crédit immobilier : légère augmentation des taux d’intérêt en novembre 2021

Hausse des taux de crédit immobilier

En cette fin d’année 2021, les taux de crédit immobilier enregistrent une légère hausse dans leur ensemble. Cette évolution montre notamment que les banques ont besoin de plus de temps pour analyser chaque dossier emprunteur.

Taux moyens en hausse, taux mini en baisse

Les taux mini enregistrent une très légère baisse de cinq centimes. Bonne nouvelle également en ce qui concerne la durée d’emprunt de sept ans, puisque celle-ci voit ses taux de crédit mini en baisse de un centime.

Concernant les taux de crédit moyens, les valeurs sont en légère hausse et varient entre cinq et quinze centimes.

Les taux enregistrés sont les suivants :

  • Sur 7 ans, le taux moyen affiche 0,25 % (-1 centime)
  • Sur 10 ans, le taux mini s’établit à 0,45 % (+ 5 centimes)
  • Sur 15 ans, le taux mini augmente de 5 centimes  (0,60 %)
  • Sur 20 ans, le taux moyen est de 0,70%
  • Sur 25 ans, le taux moyen passe à 0,95 %

Il n’y a pas de quoi s’alarmer cependant, puisque les taux n’augmentent pas de façon importante et qu’on observe plutôt des valeurs plancher. Par exemple, le taux de crédit immobilier moyen pour une durée d’emprunt de vingt ans se stabilise à 1,10 %.

Selon le profil d’emprunteurs, certains peuvent espérer bénéficier d’un taux de 0,70 % sur la même durée d’emprunt (20 ans). Les négociations restent donc possibles, et les taux de crédit se maintiennent à des niveaux très avantageux en cette fin d’année.

Comment expliquer la hausse des taux de crédit ?

L’augmentation des taux est très utile aux banques puisqu’elle permet de ralentir les dépôts de dossiers en cette fin d’année 2021, et d’anticiper ainsi les effectifs réduits propres à cette période. Autrement dit, la croissance des taux de crédit immobilier s’avère efficace pour pouvoir reporter l’examen des dossiers au début d’année 2022.

De plus, après des taux de crédit très bas, la hausse des valeurs s’explique par l’augmentation de l’inflation. En octobre 2021, celle-ci était de 2,60 % contre 1,40 % au mois de mai de la même année.

Enfin, les OAT (obligations assimilables du Trésor) à 10 ans sont de 0,15 % en ce mois de novembre, contre des taux négatifs les mois précédents.

Plus facile d’emprunter en 2022

Face à cette hausse, même très légère, des taux de crédit immobilier, il faut noter que l’emprunteur dispose encore d’une marge de négociation intéressante à condition de constituer un dossier solide et de faire jouer la concurrence.

Si cette fin d’année est marquée par la croissance des taux, 2022 devrait être plus favorable. Les banques auront, en effet, tout intérêt à se démarquer. Aux emprunteurs d’en profiter pour mettre en concurrence les offres qui leurs sont proposées.

18 Nov 2021

Ils nous ont fait confiance