Chaudières au fioul : « prime à la casse »

Chaudières au fioul : « prime à la casse »

Pour inciter les Français à troquer leur vieille chaudière au fioul contre une nouvelle moins énergivore et moins polluante, le gouvernement vient d’annoncer la mise en œuvre d’une prime à a casse début mai.
Le principe : s’ils se séparent d’une chaudière âgée de plus de quinze ans, les particuliers recevront au minium 100 euros pour l’achat d’une chaudière basse température et 250 euros pour une chaudière à condensation au fioul. Cette prime sera directement financée par les distributeurs de fioul qui devront afficher un label d’État qui sera dévoilé sous peu. Elle sera versée en une fois ou sous la forme d’un avoir sur trois livraisons de fioul maximum.
Selon le ministère de l’Industrie, la mesure concernerait un million de logements. Reste à savoir si ce coup de pouce financier suffira à inciter les ménages à investir dans une nouvelle chaudière dont le coût oscille entre 3 000 à 6 000 euros.
Lien utile
Pour en savoir plus, direction le site du ministère de l’Économie : www.economie.gouv.fr

10 Mai 2011

Ils nous ont fait confiance