8 logements sur 10 seraient énergivores

80 % des logements français se situeraient dans les tranches les plus énergivores (D à F) du diagnostic de performance énergétique (DPE), selon une étude du réseau de cabinets de diagnostics immobiliers Ex’im. Une étude qui va à contresens des précédentes statistiques qui estimaient que la moitié du parc immobilier était plutôt bien classée, entre A et D. Selon Ex’im, la consommation moyenne des appartements et maisons français se situerait autour de 240 kWh/m2/an (classe E). Pour mémo, un logement classé A ne doit pas dépasser les 50 kWh/mètre carré/an.

8 Août 2011

Ils nous ont fait confiance