Des taux en sursis

Après six mois de hausse (+0,8% en moyenne), les taux des crédits immobiliers se sont stabilisés fin mai. Le relèvement, début juillet, du taux directeur de la BCE n’a eu d’impact négatif que sur les taux variables. Aucune sur les taux fixes. Joël Boumendil, fondateur et Directeur Général d’ACE réagit.

8 Sep 2011

Ils nous ont fait confiance