Un rachat de crédit peut-il être refusé par la banque ?

Pourquoi mon rachat de crédit est-il refusé ?

Le processus pour obtenir un rachat de crédit ressemble à celui d'une demande de crédit classique : il peut donc être accepté comme refusé par la banque.
 

Étude gratuite de votre rachat de crédit
en 3 minutes chrono

 

Un rachat de crédit refusé faute de garanties suffisantes

 

Ainsi, à l'instar d'un prêt immobilier, la banque peut refuser votre demande si elle considère que votre dossier est trop « à risques ». Votre taux d'endettement, votre situation financière et la gestion de vos comptes sont des éléments scrutés à la loupe par votre banquier : s'ils sont trop négatifs, cela risque fort de l'effrayer. Un fichage au FICP (Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers) est également souvent rédhibitoire. Parfois, l'établissement prêteur considère que votre taux d'endettement est trop important et que le rachat de crédit ne suffira pas à assainir votre situation financière : c'est le cas pour les personnes endettées au-delà de 70 %.

 

Au fond, avec le rachat de crédit, vous montrez à votre établissement prêteur que vous tentez de vous sortir d'une situation budgétaire délicate. Il faut donc faire preuve de sérieux et surveiller de prêt ses frais : une mauvaise gestion de compte peut être la cause d'un refus de rachat de crédit.

 

Rachat de crédit refusé : que faire ?

 

Si votre banque annonce son refus de rachat de crédit, vous n'êtes pas condamné à vous tourner vers la banque de France et le dossier de surendettement. Sachez que les courtiers en rachat de crédit comme acecrédit ont des solutions à apporter à chacun des dossiers traités.

 

Acecrédit va chercher pour vous des établissements prêteurs spécialisés dans le regroupement de crédits, établissements prêts à prendre en main votre dossier et à réexaminer votre demande de rachat de crédit. Il s'agit d'une solution infiniment préférable au dossier de surendettement !  

 

Rachat de crédit : comparez les taux !