Paris : avis de stagnation !

« La hausse des prix des logements anciens dans la capitale devrait s’interrompre à l’automne », prédit la Chambre des notaires de Paris Ile-de-France après avoir observé un ralentissement de leur progression durant l’été. En effet, entre mai et juin 2011, le prix des logements dans la capitale n’a augmenté que de 1,7 %, puis de seulement 1 % entre juin et juillet, soit loin des 2 % consécutifs observés aux mêmes périodes l’an dernier. Autre signe qui ne trompe pas selon les notaires : la baisse du nombre de transactions. Elles s’inscrivent en repli de 2 % entre mai et juillet 2011.

31 Oct 2011

Ils nous ont fait confiance