Les prix à leur niveau de 2007 !

Au deuxième trimestre 2011, les prix des logements anciens ont retrouvé leur niveau d’avant la crise selon la FNAIM. Contre toute attente, c’est la province qui a subi la plus forte augmentation (+ 4,3 % par rapport au 1er trimestre 2011) alors que les prix en région parisienne ont stagné (+ 1 %). Par rapport au second trimestre 2010, et après cinq trimestres de hausse ininterrompue, les prix de l’ancien ont gagné 6,8 % en moyenne nationale (+ 8,6 % pour les appartements, + 5,0 % pour les maisons).

27 Août 2011

Ils nous ont fait confiance