Le logement plombe le budget des ménages

Avec + 141 % de hausse entre 1998 et 2010, le prix des logements a augmenté près de trois fois plus vite que les revenus des Français (+ 43 %) selon l’INSEE. Plus encore à Paris où maisons et appartements ont connu une hausse record : + 185 %. Au-delà, l’effort des Français pour leur logement a progressé de 16,8 % en 1996 à 17,5 % en 2006 et a concerné tous les postes de dépenses : remboursement d’un crédit immobilier, loyers, facture énergétique, charges…

27 Juin 2011

Ils nous ont fait confiance