Actualités du crédit immobilier - Page 60

Domiciliation des revenus dans la banque prêteuse : 10 ans maximum à partir du 1er janvier 2018 !

Selon une ordonnance publiée le 3 juin 2017 au Journal Officiel, la domiciliation des revenus des emprunteurs auprès de la banque prêteuse ne pourra plus dépasser dix […]

Le baromètre acecrédit.fr du mois de septembre 2017 est en ligne !

acecrédit.fr publie son Baromètre du mois de septembre 2017, permettant de connaître et de suivre les principaux indicateurs du secteur du crédit immobilier. Les chiffres présentés sont […]

acecrédit.fr annonce l’ouverture de sa nouvelle agence Rennes Liberté (35)

acecrédit.fr poursuit son développement en Ille-et-Vilaine et vient d’ouvrir une nouvelle agence à Rennes, idéalement implantée en plein centre-ville, au niveau du grand axe entre la Place […]

Jeunes acheteurs : les banques en mode séduction

Les jeunes acheteurs sont de plus en plus nombreux à passer à l’acte et à s’engager dans ce premier investissement important. Ils bénéficient d’un contexte qui leur est des plus favorables. Le faible niveau des taux compense pour l’instant suffisamment la hausse des prix de vente et les banques recherchent activement leur clientèle en leur proposant des offres avantageuses.

Paris intra muros à la hausse, le Grand Paris toujours accessible

Paris vient déjà d’établir un nouveau record. En septembre, les prix immobiliers parisiens viennent d‘atteindre une moyenne de 8 814€/m², soit une hausse de +7,7% sur les douze derniers mois. En Ile-de-France, la hausse se propage en s’atténuant en cercles concentriques vers la Petite Couronne (+5,2% dans les Hauts-de-Seine ; +2,8% dans le Val-de-Marne et en Seine-Saint-Denis) puis la Grande Couronne (+1,4% à +0,9% selon les départements). C’est là qu’il y a encore de belles opportunités d’investissement.

Jusqu’à la fin de l’année, le PTZ est le coup de pouce indispensable pour les primo accédants

Le prêt à taux zéro (PTZ), outil indispensable pour réussir son projet immobilier lorsque c’est un premier premier achat, permet de financer jusqu’à 40 % du coût de l’opération (hors frais de notaire et dans la limite d’un plafond) pour les ménages qui n’ont pas été propriétaires depuis les 2 dernières années.

Immobilier : belles éclaircies du côté du pouvoir d’achat des acquéreurs

Un taux de crédit toujours faible, des prix de vente globalement raisonnables même si en hausse légère, une forte proportion de primo-accédants … les conditions d’achat immobilier restent bonnes pour cet automne. Sauf à Paris et Bordeaux qui poursuivent leur envolée.

En bois ou en 3D, moins cher et plus rapide : si on construisait autrement ?

Construire sa maison autrement en 2017, c’est faire le choix d’utiliser les dernières avancées technologiques pour une personnalisation maximale, un confort thermique optimal, un budget plus raisonnable dans une logique de respect de l’environnement et de recyclage.

Bordeaux séduit mais ses prix immobiliers ont flambé cet été

La pause estivale déclenche parfois des envies de changer d’air et de s’épanouir dans un cadre de vie plus serein et plus accessible. Bordeaux recueille tous les suffrages des investisseurs immobiliers. Résultat : la ville est devenue la 2ème grande ville la plus chère de France après Paris.

Cette rentrée offre de belles opportunités pour renégocier son crédit immobilier

Surfant sur les bénéfices d’un repos estival souvent bien mérité, la rentrée apporte chaque année des envies de modifier la routine. Pourquoi ne pas se entamer la renégociation de son crédit immobilier ? Le jeu vaut encore la chandelle pour qui souhaite diminuer sa durée de remboursement ou le montant de sa mensualité. Les taux d’intérêts sont restés très sages et très attractifs durant tout l’été et qu’aucune hausse des taux n’est prévue en septembre.

Crédit immobilier : aucune hausse prévue pour la rentrée

Après une période bancaire estivale sans hausse vertigineuse mais au contraire bien marquée par une réelle stabilité depuis 3 mois, la rentrée s’annonce tout aussi calme du côté des taux des crédits immobiliers. Une excellente nouvelle pour les particuliers.

Et si les taux remontaient à la rentrée ?

Quasiment aucun changement notable dans la valeur des taux d’intérêt depuis deux mois, c’est le constat général fait par tous les spécialistes du crédit immobilier. Les courtiers, en observateurs attentifs et professionnels aguerris, confirment cette stabilité. Se pourrait-il que la rentrée signe la fin de l’accalmie ?

Ils nous ont fait confiance